AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Errance. [Libre.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dominante
des terres de l'est

avatar
I am
Messages : 475
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 21
Tes hobbies : Dormir =3


Votre/vos loup(s)
Nom: Plume Rousse
Relations:

MessageSujet: Errance. [Libre.]   Mar 19 Aoû - 16:42

La jeune louve s'était redressée, elle dormait au pied d'un arbre. La première question qui lui vain à l'esprit fut "Comment me suis-je retrouvée ici ?" silencieux, elle regardait le décors, ce qui l'entourait, essayant de donner un nom à cet endroit, de se situer plutôt. "La forêt rouge..." reniflant que légèrement, elle avançait d'un pas incertain dans cette forêt qu'elle appréciait pourtant, et surtout, qu'elle connaissait. Après quelques minutes, un animal la surprit, un oiseau, il avait décollé sans prévenir frôlant la louve qui n'avait pas pour habitude d'être seule, du moins plus. Elle cherchait désespérément une odeur familière, surtout ses petits ainsi que Freux, son loup, où étaient-ils tous passés ? Un silence de mort régnait dans cette forêt, qui pourtant était la plupart du temps vivante. Enfin elle se décida à s'arrêter, faisant une pause. Elle s'allongeait alors dans l'herbe encore humide, l'air matinal était lui aussi présent, le soleil quant à lui se levait doucement mais sûrement, il devait-être tôt, très tôt. Essayant de se remémorer ce qu'elle avait bien pu faire hier, elle posa sa tête sur ses pattes avant, plaquant ses oreilles visiblement assez agacée. Une chasse, tout lui revenait petit à petit à l'esprit, les siens étaient rentrés, Freux avec, elle, elle voulait faire une patrouille rapide mais s'était endormie en cours de route, les siens devaient s'inquiéter étant donné qu'elle aurait dû rentrer plus tôt. C'est alors qu'un bruissement, provenant de derrière elle la surprit, qui cela pouvait bien être ? La louve se redressa alors calmement, grognant sans montrer les crocs, prouvant par là le poste qu'elle occupe actuellement. Elle s'approchait alors de la provenance du bruit étrange, mais rien, elle ne voyait rien, le loup devait "jouer", et cela ne lui plaisait guère.

-Qui est là..? Montrez-vous tout de suite et je tacherais d'être indulgente par la suite...

Allait-il le faire ? Ou allait-il encore s'amuser un peu, tel était la question, cela serait au passage, à ses risques et périls étant donné l'humeur maussade de la rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dominantdes terres de l'est

avatar
I am
Messages : 45
Date d'inscription : 17/05/2014


Votre/vos loup(s)
Nom: Freux
Relations:

MessageSujet: Re: Errance. [Libre.]   Mar 19 Aoû - 20:45

Il avait sentit l'odeur de sa louve. S'en approchant au plus vite. Elle lui manquait, et le loup avait peur pour elle. Freux pensait que Plume aurait dû revenir bien plus tôt, dans la journée. Et l'absence de sa douceur de ses nuits le faisait frémir. Mais où avait-elle bien pu partir, allons ! Remontant toujours la piste de sa louve, il l'entendit finalement hurler, au travers des buissons et d'autres végétations.
Suite aux paroles de sa chérie, il sortit directement du buisson, baissant la tête face à elle, en signe de respect. Leur ''union'' lui avait offert le rôle identique à sa femelle. Tout deux étaient alpha, à présent, mais aux yeux du Mâle, il n'était pas digne de porter ce titre. Il resterait, malgré tout, à ses côtés, tout faire pour elle voilà son dicton.

- Ce n'est que moi, ma chérie ... N'ai pas peur. J'ai eu peur pour toi, je ne te voyais plus revenir, chérie. Je t'aime tant, tu sais.

Freux s'approcha de la louve, lentement, lui offrant un doux sourire

- Que fais-tu ici, seule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dominante
des terres de l'est

avatar
I am
Messages : 475
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 21
Tes hobbies : Dormir =3


Votre/vos loup(s)
Nom: Plume Rousse
Relations:

MessageSujet: Re: Errance. [Libre.]   Mar 19 Aoû - 21:23

Elle sentit soudainement une odeur familière, cette odeur qu'elle avait tant chercher, il était là, devant elle, sa peur n'avait donc pas été justifiée. Tandis que le loup noir et blanc se montrait en baissant la tête en signe de respect, elle reprit lentement son calme, le regardant ensuite l'air apaisée, rassurée. Quand il était là, elle n'avait plus rien à craindre, elle le savait, son loup, son âme sœur, celui sans qui sa vie n'aurait aucun but était de nouveau à ses côtés, que pouvait-elle vouloir de plus ? Il avait donc prit la parole pour éviter qu'elle ne s'affole d'avantage.

- Ce n'est que moi, ma chérie ... N'ai pas peur. J'ai eu peur pour toi, je ne te voyais plus revenir, chérie. Je t'aime tant, tu sais.

Ses oreilles en frémit, il était si doux avec elle, si tendre, personne n'avait été ainsi avec elle, non personne, ce loup, c'est celui qui lui permettait d'avoir un second souffle, d'avancer, d'être forte au final. Continuant de le dévorer du regard, elle remarqua son infime sourire aux babines, elle le lui rendit donc, baissant cependant la tête légèrement gênée d'avoir réagit ainsi.

- Que fais-tu ici, seule ?

Elle allait donc devoir lui raconter le fait qu'elle s'est endormie lors de sa patrouille hier soir, elle n'en était pas fière, même honteuse, comment avait-elle pu finir comme ça ? Le pire dans cette histoire, c'est qu'en étant seule ici, à découvert, elle aurait pu se faire attaquer par n'importe quel autre prédateur de la région, ce n'était vraiment pas sérieux.

-Tu sais... commença-t-elle,Lors de notre chasse hier soir, j'avais décidé de rester un peu plus longtemps, pour faire un rapide tour du territoire, et... Je me suis endormie ici, je crois que j'aurais du rentrer avec toi.

A ses dernières paroles, elle plaquait ses oreilles, montrant encore une fois la honte qu'elle ressentait d'avoir finit ainsi.

-Je... Je suis désolée, tu as dû être des plus inquiets... Oh excuse moi mon loup, si tu savais comme je m'en veux, j'ai été naïve, tout ça aurait pu mal finir... Surtout ici.

Elle finit par offrir des léchouilles à son partenaire, fourrant ensuite sa tête contre son cou, il l'avait retrouvé, c'était ça l'essentiel, ils étaient là, tout les deux, et allaient sûrement pouvoir profiter de ce moment, étant donné que la journée venait à peine de commencer, et que le temps semblait être en leur faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dominantdes terres de l'est

avatar
I am
Messages : 45
Date d'inscription : 17/05/2014


Votre/vos loup(s)
Nom: Freux
Relations:

MessageSujet: Re: Errance. [Libre.]   Mer 20 Aoû - 16:33

Le grand mâle se mit à secouer la tête délicatement, alors que sa compagne lui offrait le comte de ce qu'il s'était passé la nuit précédente. Il n'avait pas du tout l'air de la blâmer, bien au contraire. Il affichait une mine des plus inquiéte envers sa compagne, profitant qu'elle se soit approché de lui, pour venir lui offrir de douces lèches et caresses. Freux glissa sa tête sur celle de sa douce, passant son museau dans la fourrure de son cou.

- Ma chérie, ne te blâme pas, si tu t'es endormie comme ça, c'est que ton corps en avait besoin. Tu devrais rentrer avec moi, ma belle, tu as sans doute encore besoin d'un peu de repos, je m'occuperai de tout le reste pour toi, je te le promet, pense un peu à ta santé, je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose. Je ne me le pardonnerai pas.

Il se mit à tendrement lui laper le cou, puis le dos. Le loup savait qu'il ne pourrait plus jamais se passer de cette louve. La damoiselle sous ses yeux trônait à présent en son esprit. La louve était devenue une des piliers de sa vie. Son cœur battait à tout rompre, tandis qu'il profitait jalousement de la présence de Plume contre lui.

- Je suis près à tout, afin de pouvoir t'aider. Ordonne, je suis tout à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dominante
des terres de l'est

avatar
I am
Messages : 475
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 21
Tes hobbies : Dormir =3


Votre/vos loup(s)
Nom: Plume Rousse
Relations:

MessageSujet: Re: Errance. [Libre.]   Mer 20 Aoû - 17:30

Il secouait délicatement sa tête tandis qu'il l'écoutait, rares avaient été ceux qui l'avaient écoutés avant, cela changeait du tout au tout, elle ne pouvait plus se passer de son loup, elle le savait, cela était à la fois une force pour elle, et une faiblesse, à vrai dire, comme la plupart des choses. Se laissant caresser par son museau frais, elle l'écoutait à son tour, ses paroles étaient douces, mais montraient aussi le fait qu'elle avait, malgré elle, été imprudente.

- Ma chérie, ne te blâme pas, si tu t'es endormie comme ça, c'est que ton corps en avait besoin. Tu devrais rentrer avec moi, ma belle, tu as sans doute encore besoin d'un peu de repos, je m'occuperai de tout le reste pour toi, je te le promet, pense un peu à ta santé, je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose. Je ne me le pardonnerai pas.

Il était d'une générosité jusqu'à maintenant inégalable aux yeux de la rousse. Elle voulait qu'ils restent ici, tout les deux, pour une fois qu'ils avaient du temps pour eux, pourquoi ne pas en profiter ? S'allongeant donc aux côtés de son partenaire, son tout, il avait profité decela pour lui laper tendrement le cou ainsi que le dos, elle lui offrait alors, à ce moment même un regard qui voulait tout dire, qui montrait à quel point elle l'aimait.

-Je suis près à tout, afin de pouvoir t'aider. Ordonne, je suis tout à toi.

Cette phrase l'amusait, c'était un peu un grand fou dans le fond, elle pourrait dire tout ce qui lui passerait par la tête, il le ferait, certaines en auraient sûrement profité, mais elle, elle n'était pas ainsi, il était son égal, son partenaire de cœur, elle n'allait donc pas abusée de lui, ça elle le savait, c'est pour cela qu'en général, elle ne lui demandait que très peu de choses, voir, pas du tout.

-Freux, on devrait rester ici, tu ne trouves pas que le temps est magnifique aujourd'hui ? annonçait-elle tout en restant allongée, blottit contre lui. -Et puis... Je ne pense pas que la meute a besoin de nous tout de suite... Là, maintenant... Si ?

Il était vrai qu'elle ne les avait pas vu depuis hier soir du coup, elle ne savait donc pas si tout c'était bien passé, si tous étaient rentrés. Pendant quelques secondes, l'inquiétude montait en elle, tandis qu'elle posait un regard désormais inquiet sur son loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dominantdes terres de l'est

avatar
I am
Messages : 45
Date d'inscription : 17/05/2014


Votre/vos loup(s)
Nom: Freux
Relations:

MessageSujet: Re: Errance. [Libre.]   Mer 27 Aoû - 18:03

Il observait sa compagne, d'un regard si doux; tandis qu'elle lui livrait les paroles de son coeur. Ainsi, exprima-t-elle l'envie de vouloir rester à ses côtés. Ces paroles firent fleurir un magnifique sourire sur le visage du mâle. Il ne se serait presque pas attendu à de telles paroles venant de Plume, ainsi, son amour devenait de plus en plus important, à tel point qu'elle le favorisait lui à sa meute ? Le coeur du Freux se mit à s'embraser, s'affolant, tandis qu'il n'arrivait plus à décrocher ses yeux de ceux de Plume, ni son corps de celui de sa vénérée.

- Comme je te l'ai dis, ma chérie, je suis prêt à tout pour toi. Alors oui, restons là, ensemble, profitons d'un peu de temps qu'entre nous deux. Depuis le temps où je pense que nous en rêvons tout deux, d'avoir un petit temps d'intimité, rien qu'ensemble. Que voudrais-tu faire, mh ?

Il venait tendrement la cajoler, son museau glissant tout au long de la tendre et douce fourrure de Plume, au niveau de son cou. Le mâle respirant avec délectation l'odeur de sa dulcinée. Alors qu'une de ses pattes venait amoureusement se déposer sur celle de la femelle qu'il adorait tant.

- Je suis tout à toi. Prêt à tout...

Et, sur ces mots langoureux, il chercha à lui en voler un doux. Cherchant à offrir un baiser, dont elle se souviendra toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dominante
des terres de l'est

avatar
I am
Messages : 475
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 21
Tes hobbies : Dormir =3


Votre/vos loup(s)
Nom: Plume Rousse
Relations:

MessageSujet: Re: Errance. [Libre.]   Jeu 28 Aoû - 12:06

Son regard se perdait dans le sien, dans ses yeux vairons, c'était une particularité qu'avait son loup, ce qui faisait qu'il était différent, si différent des autres. Tout deux étaient unique, elle par son pelage hors normes et lui grâce à ça. Il lui souriait tendis que la rousse était perdue dans ses pensées, ce bonheur allait-il être éternel ? Tout était trop beau pour perdurer, tout allait bien finir par s'arrêter, tout allait-être détruit, comme à chaque fois ou elle avait pu le trouver.

Comme je te l'ai dis, ma chérie, je suis prêt à tout pour toi. Alors oui, restons là, ensemble, profitons d'un peu de temps qu'entre nous deux. Depuis le temps où je pense que nous en rêvons tout deux, d'avoir un petit temps d'intimité, rien qu'ensemble. Que voudrais-tu faire, mh ?

"Que voudrais-tu faire ?" cette question restait là, elle n'avait pas l'habitude de recevoir tant de tendresse, elle l'avait perdu cette habitude. Plaquant légèrement ses oreilles, son cœur finissant par s’emballer, elle tenta de prendre la parole, bégayant une réponse.

-Je... Je veux juste être à tes côtés, la vue n'est-elle pas splendide ici ?

Tandis que son loup la cajolait tendrement, elle lui avait dit cela, fourrant elle aussi son museau contre son cou, elle était comme dans un rêve, un rêve qui lui faisait tout oublier, tout, son passé, qui elle était, le présent, les soucis, tous. Ses pattes sous les siennes, elle plongeait de nouveau son regard bleuté dans le sien, il en profita alors pour lui voler une léchouille, une léchouille si tendre que ce moment resterait à jamais gravé dans son esprit.

-Freux, si tu savais à quel point je tiens à toi, tu es mon tout, celui qui me permet de vivre, de m'épanouir, et de faire face aux difficultés de la vie.

Elle devait lui dire, lui dire que sans lui elle n'était plus rien, que sans lui elle n'aurait pas le courage de continuer, que sans lui elle se perdrait. Comment pouvait-ont autant dépendre de quelqu'un ? Comme-ci cela était une drogue au fond, quand l'élue n'est point présent, on ressent un manque. Cela n'était pas seulement le cas pour elle, mais pour tous, oui, pour tout les chanceux qui ressentaient cela. Même les loups de la meute du nord pouvaient se retrouver ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dominantdes terres de l'est

avatar
I am
Messages : 45
Date d'inscription : 17/05/2014


Votre/vos loup(s)
Nom: Freux
Relations:

MessageSujet: Re: Errance. [Libre.]   Lun 1 Sep - 9:28

Et c'est ainsi, que les paroles de sa Plumette firent mouche. Car, en une seule seconde, le regard du loup devient si doux. Qu'il aurait pu se mettre à fondre littéralement. Tout son corps tremblait faiblement, comme si une brise fraîche lui taquinait la nuque. Ses yeux se perdirent dans ceux de sa tendre compagne. Elle était si gentille. Si parfaite. Et elle s'était un jour retrouvée toute seule. Freux, fut soudain heureux. Heureux d'être tombé sur la douce louve, plutôt que quelqu'un d'autre. Elle méritait d'être heureuse. Et encore, le mâle trouvait que ce qu'il faisait pour elle, n'était pas encore à la hauteur. Et voilà, comment elle le remerciait. En lui offrant les plus belles paroles qu'un mâle pouvait espérer.

- Plume ... Ma plume. Ma louve. Mon cœur, mon amour et mon âme. Tes paroles ... sont d'or pour moi. Si tu pouvais sentir, ce que mon corps ressent. Comment mon âme vibre sous tes si douces paroles. Un homme ne peut rester indifférent, face à telle douceur. J'aurais envie de t'offrir tout ce que j'ai. Tout ce que je pourrais. Je te le dis tout le temps. Mais ... Je ne peux m'empêcher de le dire, encore et encore. Sais-tu pourquoi ? Car tu es toi. Tu es la louve que j'aime. La seule louve que j'aimerai de toute ma vie. Il n'y en a qu'une seule et unique comme toi. Et c'est mon âme soeur. Plume. Ma vie est pour toi. Mon âme est pour toi. Et tout ce que je pourrai faire, pendant cette vie, sera d'être à tes côtés, chaque jour. Jamais, je ne t'abandonnerai. Jamais, je ne m'écarterai de toi. Car te quitter, signifierai abandonner ma vie et mon âme. Te laisser, est un suicide pour moi. Je suis totalement fou, quand tu es là. Un autre mâle.

Il la bouscula doucement, afin de se glisser au dessus d'elle. Son museau caressant son cou. Il venait s'amuser à la taquiner. A vrai dire, tout ce petit spectacle, servirait à cacher les quelques larmes que le puissant et solide mâle n'arrivait à retenir. Il ne pouvait savoir, si sa compagne se rendait compte, à quel point ses paroles l'avaient toucher. Mais une chose était sûre et certaine. Freux avait déjà changé, au contact de Plume. Mais à cet instant, et jusqu'à la fin de ses jours. Une chose venait de s'encrer dans le loup à la fourrure Lune et Ombre.

Un amour incontestable. Un zèle affectueux. Une folie sentimentale.

Une fois ses larmes plus ou moins séchées. Il fit glisser son museau, au contact de celui, plus doux, de sa Chère et Tendre Plumette. A quoi bon, continuer de mentir et de cacher l'évidence. Ses yeux étaient encore humide. Mais il ne laissait pas l'avantage à sa louve de lui faire remarquer. Le mâle, toujours au dessus d'elle, vint lui offrir un baiser tendre et langoureux. Cet instant, cette journée, resterait gravée en lui à jamais. Comme la journée où son âme avait basculé dans les méandres sans retour de l'amour éternel.

Le baiser dura, dura et dura encore. Jusqu'à ce qu'il n'est plus de souffle. Et alors qu'il laissait sa compagne s'en remettre. Il vint lui murmurer à l'oreille.

- Ma Plume. C'est comme ça, que je veux vivre jusqu'à mon dernier souffle. Et si il en est possible, jusqu'à dans notre seconde vie. Je veux vivre à tes côtés, en sentant la chaleur de ton corps contre le miens. En construisant une vie à tes côtés ... Je ne sais pas, si tu comptes créer de grandes choses à mes côtés. Mais moi, je suis prêt à tout.

Et, dans un simple souffle ...

- Même à offrir la vie à tes côtés ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dominante
des terres de l'est

avatar
I am
Messages : 475
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 21
Tes hobbies : Dormir =3


Votre/vos loup(s)
Nom: Plume Rousse
Relations:

MessageSujet: Re: Errance. [Libre.]   Mar 2 Sep - 9:47

Des moments comme celui-ci, la louve en avait rêvé pendant longtemps. Rien ne les dérangeaient, ils étaient là, tout les deux, heureux, ils oubliaient tout quand ils étaient ensemble, et plus rien ne pouvait les déranger. La Rousse était allongée à ses côtés, sa tête sur ses pattes avant, ses yeux bleuté se perdant dans le décors rougeâtre de la forêt, qui était mystérieux, mais unique. Ce décors était comme elle après tout, son pelage sortait de la norme, ce qui la rendait unique, Freux lui aussi était concerné, cela n'était pas en étonnant qu'ils se soient si bien entendu en se rencontrant, ils étaient pareil, ou du moins tout deux dans le même cas. Ce loup avait quand même eu beaucoup de chance, il aurait pu se perdre dans les Terres du Nord, et là-bas, il n'y avait que des loups assoiffés de sang, que des sanguinaires, des fous, des frustrés en fait... Mais elle s'arrêtait là, regardant son bien aimé.

- Plume ... Ma plume. Ma louve. Mon cœur, mon amour et mon âme. Tes paroles ... sont d'or pour moi. Si tu pouvais sentir, ce que mon corps ressent. Comment mon âme vibre sous tes si douces paroles. Un homme ne peut rester indifférent, face à telle douceur. J'aurais envie de t'offrir tout ce que j'ai. Tout ce que je pourrais. Je te le dis tout le temps. Mais ... Je ne peux m'empêcher de le dire, encore et encore. Sais-tu pourquoi ? Car tu es toi. Tu es la louve que j'aime. La seule louve que j'aimerai de toute ma vie. Il n'y en a qu'une seule et unique comme toi. Et c'est mon âme soeur. Plume. Ma vie est pour toi. Mon âme est pour toi. Et tout ce que je pourrai faire, pendant cette vie, sera d'être à tes côtés, chaque jour. Jamais, je ne t'abandonnerai. Jamais, je ne m'écarterai de toi. Car te quitter, signifierai abandonner ma vie et mon âme. Te laisser, est un suicide pour moi. Je suis totalement fou, quand tu es là. Un autre mâle.

Ses paroles étaient si belles, elles touchaient la louve, droit au cœur, ne sachant que dire, elle se contentait de lui offrir le plus beau des sourires. Elle avait désormais la preuve qu'il tenait à elle, la preuve que ce n'était pas un loup de passage, la preuve qu'il voulait faire sa vie avec elle. Mais elle n'avait pas oublié son premier compagnon, celui qui au départ avait des paroles si douces, et qui au final à mal tourné, enfin a montré son vrai visage une fois son but atteint, quand Plume avait eu ses trois louveteaux. A partir de là, c'est comme ci elle s'était retrouvée en enfers, d'ailleurs, elle ne comprenait toujours pas pourquoi il avait fait cela, elle lui offrait le plus de tendresse possible, elle lui offrait tout, et lui il l'avait remercié en la rabaissant constamment et en lui volant ses petits. A cause de lui, elle avait perdu ses louveteaux, pas physiquement, mais mentalement, ils n'aimaient plus leur mère, et n'avaient plus confiance en elle.

Se faisant bousculer doucement, elle plaquait ses oreilles, le laissant faire, remuant sa queue, avec lui elle était heureuse, elle savait au moins cela. Elle sentait désormais son museau parcourir son cou, elle fut donc prise d'un léger frisson, lui offrant à son tour une léchouille dans le cou. Continuant de la taquiner, la louve riait légèrement, lui attrapant ensuite une oreille pour la mordiller, cela était sa petite "vengeance", même si en vérité elle ne pouvait pas appeler ça une vengeance, elle voulait tout simplement lui montrer de l'affection à son tour. Mais le grand loup semblait cacher quelque chose qu'elle ne pu percevoir, alors elle y alla par élimination, cela ne pouvait pas être de la haine, c'était sûre, de la joie ? Sûrement, elle ne le pensait pas capable de montrer de la tristesse, après tout qui pouvait penser que son mâle pouvait-être aussi ému à quelques paroles dites par leurs louves.

Mais elle eu sa réponse, si il était ému, elle le vit quand il frotta son museau contre le sien. C'était la preuve de ses sentiments envers la louve, elle savait désormais qu'elle pouvait lui accorder toute sa confiance, fonder une nouvelle famille avec lui, il était et resterait le mâle de sa vie, celui qui l'accompagnera ou qu'elle aille, celui qui la rassurera quand elle en aura besoin, celui qui l'écoutera quand elle se sentira mal, et enfin, celui qui protégera la famille, la meute, le territoire, le gibier. Il était son alpha, et il avait su prouver qu'il en était capable, oh grand loup si solitaire et mystérieux au départ, qui aurait cru que cela allait se faire de la sorte ? Que tout allait se dérouler ainsi, qu'elle allait tomber amoureuse d'un loup errant sur son territoire. Heureusement qu'elle ne chassait pas les solitaires, elle ne l'aurait jamais croisé autrement. Mais avant qu'elle ne dise quoique ce soit, il lui offrait l'un des baisers les plus passionnel qu'elle reçu, il lui en coupa même le souffle temporairement.

- Ma Plume. C'est comme ça, que je veux vivre jusqu'à mon dernier souffle. Et si il en est possible, jusqu'à dans notre seconde vie. Je veux vivre à tes côtés, en sentant la chaleur de ton corps contre le miens. En construisant une vie à tes côtés ... Je ne sais pas, si tu comptes créer de grandes choses à mes côtés. Mais moi, je suis prêt à tout.

Elle aussi elle était prête à tout pour lui, prête à donner sa vie, prête à se battre pour lui, prête à lui montrer ce qu'elle ressent, alors qu'à l'habituel elle le cachait. Prête à partager ses terres avec lui, prête à diriger sa meute avec lui, prête à tant de chose que certaines relevaient de l'impossible. Mais elle savait une chose, l'amour rendait aveugle, l'amour était une drogue, ils devenaient tout deux dépendant de l'autre, liés, et le pire dans tout cela, c'est qu'ils ne pouvaient le nier, et surtout, qu'ils n'avaient pas le choix. Ce qui l'inquiétait cependant, était le futur, qu'allaient-ils devenir dans ce monde ou seul le plus fort survit ? Surtout qu'au bout d'un moment, les trois meutes risquent de se battre, pour n'importe quoi... Un bout de territoire, ou alors un membre qui n'était pas là ou il fallait, c'est ça qui l'inquiétait, la peur de perdre l'un des siens, elle était la pour les protéger après tout. Mais un bruit fit sursauter la louve, c'était un espèce de cerf, qui n'était pas loin.

-Freux, une petite chasse ?

Elle regardait son loup, qui n'en attendit pas moins pour réagir, ils allaient chasser, c'est alors que le cerf disparu, avec Freux, elle s'élança alors à son tour derrière l'animal, prête à l'attaquer elle aussi. Elle ne pensait à rien d'autre, son corps avait besoin de travailler, et cela lui permettait de devenir plus endurante, d'avoir la possibilité par la suite de défendre son titre d'alpha, car certains des siens seraient capables de le remettre en cause, enfin, des siennes, car les mâles c'était pour Freux. Mais il en faudrait du courage au "prétendant" pour le défier, Freux était aussi jeune que Plume, et donc pour le moment, dans la force de l'âge. Il n'aurait donc aucun mal pour le remettre en place, ou alors le chasser de la meute. La louve s'arrêta brusquement, c'était là l'odeur des loups du Nord, grognant elle sortit des buissons.
[Suite dans le RP avec Tyrant donc =)]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Errance. [Libre.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Errance. [Libre.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde :: » terres de l'est :: » la forêt rouge-